Faire une planche est une étape primordiale pour la création d’une bande dessinée. Il s’agit de dessiner une page de bande dessinée en présentant les décors, les personnages et les textes. Plusieurs étapes essentielles sont à prendre en compte pour bien réaliser ce type de production. Elles sont simples à suivre, même pour un débutant. Voici quelques étapes clé que vous pouvez suivre pour faire l’ossature et l'habillage de votre planche de bande dessinée.

Réaliser les séquences de la planche

Pour créer une bonne planche de bande dessinée, vous devez d’abord choisir le style de lecture et réaliser le storyboard. Ces étapes sont importantes pour bien vous situer dans la suite du travail.

Choisir le style de lecture

À l’exception des mangas, l’ordre de lecture d'une bande dessinée doit être de gauche à droite et de haut en bas. En BD, le texte peut, quant à lui, être disposé de plusieurs façons. Vous pouvez par exemple mettre :

  • des titres
  • des bulles de pensées
  • des bruitages
  • des astérisques.

Vous pouvez également ajouter du texte dans le décor afin de donner plus de poids aux bulles de pensées.

Faire le storyboard

Le storyboard est en réalité, un bouillon de la planche de bande dessinée. Cette technique permet d’avoir une idée :

  • de l’ordre de lecture des cases
  • du cadrage
  • de la position des bulles de discussion, etc.

Pour réaliser le storyboard de votre planche, prenez un support de dessins et faites le brouillon des vignettes. Découpez ensuite le scénario en différents cadres et plans. Puis, ajoutez des bulles de pensées ou de dialogues et des boîtes pour le descriptif. Vous pouvez également présenter sur le storyboard :

  • les expressions et les positions du ou des personnages
  • les perspectives
  • les ombres
  • les détails du décor, etc.

Il est d’ailleurs préférable de réaliser un storyboard que d’écrire un long texte.

Passer au crayonnage

L'étape de crayonnage se fait pour la plupart avec une tablette graphique. Vous devez tracer les vignettes, choisir le cadrage et placer les personnages.

Tracer les vignettes et les cases

Pour faire le crayonnage, vous devez tracer les vignettes pour la planche. Pour cela, vous avez besoin d’une feuille de papier de format A2, A3 ou double A4. Utilisez une règle de 40 cm et un crayon pour délimiter une marge de 1 cm sur la feuille. Tracez ensuite des lignes et des colonnes pour former les cases. Maintenez un espace de plus ou moins 1 centimètre entre elles. Vous pouvez toutefois laisser un espace plus étroit entre les colonnes et plus de marge entre les lignes.

Mettre les éléments des cases à leurs places

Tracez les silhouettes de vos personnages ainsi que les bulles et le décor. À ce niveau, il est conseillé de faire des tracés légers afin de mieux gommer les erreurs. Pour dessiner un personnage, tracez un bonhomme de bâton avec les proportions adéquates. Gommez et recommencez autant de fois qu’il le faut pour obtenir ce qu’on appelle « le fantôme du dessin ». Si vous utilisez une tablette, scannez simplement la page. Ensuite, avec un logiciel de graphisme, repassez par-dessus le brouillon. Après cela, il vous suffit de faire le squelette du personnage.

Après avoir bien positionné les personnages, passez aux autres éléments à savoir :

  • le décor
  • les lignes de fond
  • les bulles
  • les boîtes de narration.

Il est également possible de générer des bulles avec un logiciel informatique, sur votre tablette graphique.

Faire les finitions

Pour terminer l’ossature de votre planche de bande dessinée, vous devez faire l’ancrage et le coloriage. Cette étape se termine par le lettrage pour les discussions.

L’ancrage

L’ancrage est la dernière partie de l’ossature d’une planche de BD. Après avoir créé l’esquisse du décor et des figures, tracez les détails puis repasser sur les traits avec de l’ancre. Différentes tailles de pointes de stylos sont nécessaires pour cette opération. Chacune d’elles sert à ancrer des détails bien précis.

Le coloriage

Sélectionnez les couleurs qu’il vous faut pour conserver les mêmes teintes jusqu’à la fin. Variez les couleurs selon vos goûts, mais de façon harmonieuse. Le coloriage peut se faire :

  • aux feutres
  • à l’acrylique
  • aux crayons de couleurs, etc.

Vous pouvez aussi le faire avec un logiciel sur votre tablette et obtenir un bon résultat.

Le lettrage

Au niveau du lettrage, il suffit d’ajouter les textes dans les bulles de pensées et les boîtes de narration. Ici, il est recommandé de tirer sur les lignes pour garder la même taille d’écriture. Il est également important de s’appliquer sur le tracé des lettres. Pour plus de facilité, vous pouvez ajouter les textes de la planche avec un logiciel informatique.